Programme 6ème

programme-6eme/" data-layout="button_count">
programme-6eme/">

EISTDepuis septembre 2011, les élèves de sixième peuvent voir une changement dans l’intitulé de l’un de leurs cours d’EIST : Enseignement Intégré de Science et de Technologie.

Il s’agit d’un dispositif expérimental qui permet de mettre en oeuvre la démarche d’investigation caractéristique des pratiques scientifiques et technologiques et favorise le décloisonnement entre disciplines. Les expérimentations à l’École reposent sur l’article 34 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École du 23 avril 2005.

L’EIST repose sur l’observation, le questionnement et l’expérimentation. Ce dispositif associe les disciplines scientifiques expérimentales (sciences physique et chimique et sciences de la vie et de la Terre) à la technologie.

L’EIST vise plusieurs objectifs :

1- stimuler la curiosité et développer le goût des sciences des élèves ;
2- faciliter la transition entre l’école élémentaire et le collège ;
3- donner une cohérence entre les disciplines scientifiques et techonologiques ;
pratiquer la démarche d’investigation telle qu’elle est inscrite dans les nouveaux programmes de sciences.

Expérimentation
Photo: www.maison-pour-la-science-org

L’EIST répond aux objectifs du socle commun de connaissances et de compétences ; il s’inscrit dans le respect des programmes nationaux.

Entre 2006 et 2010, les évaluations croisées du ministère de l’éducation nationale et de l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) ont montré la pertinence de cet enseignement.

Le programme du cycle 3, en 4 parties

 

Partie 1 : Matière, mouvement, énergie, information
Attendus de fin de cycle
Compétences associées
Connaissances
Décrire les états et la constitution de la matière à l’échelle macroscopique.

– Mettre en œuvre des observations et des expériences pour caractériser un échantillon de matière.

– Identifier à partir de ressources documentaires les différents constituants d’un mélange.
– Mettre en œuvre un protocole de séparation de constituants d’un mélange.

– Diversité de la matière : métaux, minéraux, verres, plastiques, matière organique sous différentes formes …
– L’état physique d’un échantillon de matière dépend de conditions externes, notamment de sa température.
– Quelques propriétés de la matière solide ou liquide (par exemple : densité, solubilité, élasticité…).
– La matière à grande échelle : Terre, planètes, univers.
– La masse mesure une quantité de matière.
– Réaliser des mélanges peut provoquer des transformations de la matière (changements, d’états, mélanges, dissolution).
– La matière qui nous entoure (à l’état solide, liquide ou gazeux), résultat d’un mélange de différents constituants (oxygène, hydrogène, azote, carbone, métaux …).
Observer et décrire différents types de mouvements.

– Décrire un mouvement et identifier les différences entre mouvements circulaire ou rectiligne.

– Élaborer et mettre en œuvre un protocole pour appréhender la notion de mouvement et de mesure de la valeur de la vitesse d’un objet.

– Mouvement d’un objet (trajectoire et vitesse : unités et ordres de grandeur).
– Exemples de mouvements simples : rectiligne, circulaire.– Mouvements dont la valeur de la vitesse (module) est constante ou variable (accélération, décélération) dans un mouvement rectiligne.
Identifier différentes sources d’énergie et connaitre quelques conversions d’énergie.

– Identifier des sources d’énergie et des formes.

– Prendre conscience que l’être humain a besoin d’énergie pour vivre, se chauffer, se déplacer, s’éclairer…

– Reconnaitre les situations où l’énergie est stockée, transformée, utilisée. La fabrication et le fonctionnement d’un objet technique nécessitent de l’énergie.

– L’énergie existe sous différentes formes (énergie associée à un objet en mouvement, énergie thermique, électrique…).

– Exemples de sources d’énergie utilisées par les êtres humains : charbon, pétrole, bois, uranium, aliments, vent, Soleil, eau et barrage, pile …
– Notion d’énergie renouvelable.
– Identifier quelques éléments d’une chaine d’énergie domestique simple.
– Quelques dispositifs visant à économiser la consommation d’énergie.

Identifier un signal et une information.

– Identifier quelques éléments d’une chaine d’énergie domestique simple.

– Nature d’un signal, nature d’une information, dans une application simple de la vie courante.

 

Partie 2 : Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Attendus de fin de cycle
Compétences associées
Connaissances

Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l’évolution des organismes.

– Unité, diversité des organismes vivants.
– Reconnaitre une cellule.

– Identifier les changements des peuplements de la Terre au cours du temps.

– La cellule, unité structurelle du vivant. Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants ; identifier des liens de parenté entre des organismes.

– Diversités actuelle et passée des espèces.
– Évolution des espèces vivantes.

Expliquer les besoins variables en aliments de l’être humain ; l’origine et les techniques mises en œuvre pour transformer et conserver les aliments.

– Les fonctions de nutrition.
– Établir une relation entre l’activité, l’âge, les conditions de l’environnement et les besoins de l’organisme.

– Relier l’approvisionnement des organes aux fonctions de nutrition.

– Mettre en évidence la place des microorganismes dans la production et la conservation des aliments.
– Mettre en relation les paramètres physico-chimiques lors de la conservation des aliments et la limitation de la prolifération de microorganismes pathogènes.

– Apports alimentaires : qualité et quantité.
– Origine des aliments consommés : un exemple d’élevage, un exemple de culture.- Apports discontinus (repas) et besoins continus.- Quelques techniques permettant d’éviter la prolifération des microorganismes.
– Hygiène alimentaire.

Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire.

– Identifier et caractériser les modifications subies par un organisme vivant (naissance, croissance, capacité à se reproduire, vieillissement, mort) au cours de sa vie.

– Décrire et identifier les changements du corps au moment de la puberté.

– Modifications de l’organisation et du fonctionnement d’une plante ou d’un animal au cours du temps, en lien avec sa nutrition et sa reproduction.
– Modifications de l’organisation et du fonctionnement d’une plante ou d’un animal au cours du temps, en lien avec sa nutrition et sa reproduction.
– Stades de développement (graines-germination-fleur-pollinisation, œuf-larve-adulte, œuf -fœtus-bébé-jeune-adulte).- Modifications morphologiques, comportementales et physiologiques lors de la puberté.
– Rôle respectif des deux sexes dans la reproduction.

Expliquer l’origine de la matière organique des êtres vivants et son devenir.

– Relier les besoins des plantes vertes et leur place particulière dans les réseaux trophiques.

– Identifier les matières échangées entre un être vivant et son milieu de vie.

– Besoins des plantes vertes.

– Besoins alimentaires des animaux.
– Devenir de la matière organique n’appartenant plus à un organisme vivant.
– Décomposeurs.

 

Partie 3 : Matériaux et objets techniques
Attendus de fin de cycle
Compétences associées
Connaissances
Identifier les principales évolutions du besoin et des objets.

– Repérer les évolutions d’un objet dans différents contextes (historique, économique, culturel).

– L’évolution technologique (innovation, invention, principe technique).
– L’évolution des besoins.
Décrire le fonctionnement d’objets techniques, leurs fonctions et leurs constitutions. Besoin, fonction d’usage et d’estime.
Fonction technique, solutions techniques.
– Représentation du fonctionnement d’un objet technique.
– Comparaison de solutions techniques : constitutions, fonctions, organes.
Identifier les principales familles de matériaux. – Familles de matériaux (distinction des matériaux selon les relations entre formes, fonctions et procédés).
– Caractéristiques et propriétés (aptitude au façonnage, valorisation).
– Impact environnemental.
Concevoir et produire tout ou partie d’un objet technique en équipe pour traduire une solution technologique répondant à un besoin. – Notion de contrainte.
– Recherche d’idées (schémas, croquis…).
– Modélisation du réel (maquette, modèles géométrique et numérique), représentation en conception assistée par ordinateur.
– Processus, planning, protocoles, procédés de réalisation (outils, machines).
– Choix de matériaux.
– Maquette, prototype.
– Vérification et contrôles (dimensions, fonctionnement).
Repérer et comprendre la communication et la gestion de l’information. – Environnement numérique de travail.
– Le stockage des données, notions d’algorithmes, les objets programmables.
– Usage des moyens numériques dans un réseau.
– Usage de logiciels usuels.

 

Partie 4 : La planète Terre. Les êtres vivants dans leur environnement
Attendus de fin de cycle
Compétences associées
Connaissances

Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre.

– Situer la Terre dans le système solaire.
– Caractériser les conditions de vie sur Terre (température, présence d’eau liquide).

– Décrire les mouvements de la Terre (rotation sur elle-même et alternance jour-nuit, autour du Soleil et cycle des saisons).

– Identifier les composantes biologiques et géologiques d’un paysage.

– Relier certains phénomènes naturels (tempêtes, inondations, tremblements de terre) à des risques pour les populations.

– Le Soleil, les planètes.
– Position de la Terre dans le système solaire.
– Histoire de la Terre et développement de la vie.- Les mouvements de la Terre sur elle-même et autour du Soleil.
– Représentations géométriques de l’espace et des astres (cercle, sphère).- Paysages, géologie locale, interactions avec l’environnement et le peuplement.- Phénomènes géologiques traduisant activité interne de la terre (volcanisme, tremblements de terre…).
– Phénomènes traduisant l’activité externe de la Terre : phénomènes météorologiques et climatiques ; évènements extrêmes (tempêtes, cyclones, inondations et sècheresses…).

Identifier les enjeux liés à l’environnement.

– Répartition des êtres vivants et peuplement des milieux.
– Décrire un milieu de vie dans ses diverses composantes.

– Relier le peuplement d’un milieu et les conditions de vie.

– Identifier quelques impacts humains dans un environnement (aménagement, impact technologique, …).

– Suivre et décrire le devenir de quelques matériaux de l’environnement proche.
– Relier les besoins de l’être humain, l’exploitations des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks).


– Interactions des organismes vivants entre eux et avec leur environnement.
– Modification du peuplement en fonction des conditions physicochimiques du milieu et des saisons.
– Ecosystèmes (milieu de vie avec ses caractéristiques et son peuplement) ; conséquences de la modification d’un facteur physique ou biologique sur l’écosystème.
– La biodiversité, un réseau dynamique. Identifier la nature des interactions entre les êtres vivants et leur importance dans le peuplement des milieux.- Aménagements de l’espace par les humains et contraintes naturelles ; impacts technologiques positifs et négatifs sur l’environnement.- Exploitation raisonnée et utilisation des ressources (eau, pétrole, charbon, minerais, biodiversité, sols, bois, roches à des fins de construction, …).
programme-6eme/" data-layout="button_count">
programme-6eme/">